Born To Be Alive 3D | 1


Camille et Jean attendent leur premier enfant et le terme approche. Camille se repose chez elle quand apparaissent les premières contractions...

Vivez en 3D et de manière réaliste l'arrivée de l'heureux évènement, en aidant Camille à gérer sa douleur et à se préparer pour la maternité.

Elle y sera prise en charge par Audrey la Sage-Femme, qui veillera au bon déroulement du travail et nous apportera de nombreuses informations utiles.

Grâce à cette expérience interactive vous pourrez améliorer vos connaissances, vous familiariser avec l'univers de la maternité et découvrir un accouchement de façon inédite.

Born To Be Alive 3D | Niveau 1

Born To Be Alive 3D | 2

(à paraître)

Cette nouvelle édition sera plus participative et vous permettra d'interagir pleinement dans l'histoire.

Vous aiderez Camille à soulager sa douleur en suggérant des alternatives efficaces (massages, positionnement). D'avantages de scenarii et de possibilités seront proposés, votre objectif étant de guider Camille au mieux pour elle et son bébé.

On pourra assister à sa consultation aux urgences, 1ère étape avant de passer en salle de naissance.

Un autre point fort de cette deuxième version concernera le bébé et les soins qui lui seront prodigués après la naissance.

Born To Be Alive 3D | Niveau 2

Contractions & Accouchement


Vivez une expérience unique et découvrez grâce à la simulation 3D extrêmement réaliste comment se déroule un accouchement normal.

Born To Be Alive est un jeu sérieux, réaliste, interactif et pédagogique, destiné au grand public. Il vous permettra de tester vos connaissances sur différents points de la grossesse, de l'accouchement et de la prise en charge initiale du nouveau-né.

Ce jeu décrit les différentes étapes de la fin de grossesse, du début du travail ou de la rupture des membranes jusqu'à l'accouchement et les premiers soins du nouveau-né.

Vous trouverez également des réponses aux différentes questions que vous vous posez sur l'accouchement.

Cette expérience 3D a reçu les soutiens sientifiques suivants :

La mission de la Fondation PremUp est de permettre aux bébés de mieux naitre pour mieux vivre, par la protection de la santé de la femme enceinte. Unique en Europe, elle intervient sur la prévention du handicap à la naissance par la création, le partage et la diffusion de connaissance.

  • Création de connaissance scientifique par la Recherche, sur de grands projets prioritaires et inédits (Actuellement un grand projet multidisciplinaire sur le Retard de Croissance Intra-Uterin - RCIU)
  • Partage de connaissance par la Formation des professionnels en périnatalité (Programme de formation à destination des Sages Femmes, Infirmiers et médecins)
  • Diffusion de connaissance par l'Information de la société civile et des pouvoirs publics (Assises, études, publications, événements grand public).

Reconnue d'utilité publique, la Fondation a été créée il y a cinq ans à l'initiative des Ministères de la Recherche et de la Santé, de l'AP-HP, de l'Inserm et de sept grandes universités franciliennes. Elle regroupe aujourd'hui un pôle de soins francilien de type III prenant en charge chaque année 20.000 naissances (les Maternités et Services de néonatologie du centre hospitalier Cochin Port-Royal, des hôpitaux Robert Debré, Antoine Béclère/Clamart, Armand Trousseau et Bicêtre, et du Centre hospitalier intercommunal de Créteil) - et un pôle de 220 chercheurs axé sur les connaissances scientifiques sur la mère et l'enfant, coopérant en recherche clinique et fondamentale.

Ses travaux scientifiques s'appuient sur un réseau engagé, de notoriété internationale, et trois plateformes désormais opérationnelles : Equipex (Périnat Collection, une banque de données biologiques couplées mère-enfant parfaitement documentés), PregMed® (Une plateforme unique permettant de mesurer le passage des médicaments à travers le placenta par un dispositif de perfusion mimant la circulation mère-enfant et d'autre part, d'évaluer l'impact du médicament sur l'organe lui-même) et enfin PREMImage® (Recherche translationnelle dans la validation d'outils échographiques de nouvelle génération).

La Fondation dispose du label Ideas. Ce Label, délivré par un Comité indépendant, atteste du bon niveau de conformité de l'organisme en termes de gouvernance, gestion financière et efficacité de l'action.

FONDATION PREMUP : MIEUX NAITRE POUR MIEUX VIVRE. MIEUX CONNAITRE POUR MIEUX PROTEGER

La modélisation et la simulation 3D ont depuis plusieurs décennies permis aux industriels de concevoir, optimiser et fabriquer leurs produits avec une représentation physiquement conforme à la réalité.

Parallèlement, le monde du jeu vidéo a démontré, au sein d'environnements en ligne multi-joueurs massifs, l'intérêt de la scénarisation et de la représentation artistique de mondes virtuels imaginaires.

En regroupant ces deux concepts sur une plateforme Cloud collaborative et communautaire, il est possible de développer de nouveaux usages innovants de la 3D et prévoir une diffusion mondiale en ligne sur différents terminaux.

C'est ainsi que Dassault Systèmes a décidé d'étendre les usages de la 3D physiquement conforme à la réalité, initialement réservée aux professionnels, et de toucher une audience beaucoup plus large, aujourd'hui depuis le navigateur Internet de votre ordinateur et demain avec votre tablette tactile.

Apprendre en pratiquant dans un univers virtuel fournit par ailleurs un meilleur taux de rétention de l'information et permet une vue subjective : dans le monde médical, il s'agit de se placer dans la peau d'un patient pour comprendre ce qu'il vit et ainsi mieux le soigner. La gamification transforme ainsi la dynamique d'apprentissage, favorise l'esprit d'équipe et l'émulation entre les utilisateurs.

Les équipements numérisés se comportent comme leurs versions réelles: Ils fournissent des temps d'apprentissage hors du temps encadré et permettent de préparer et de compléter ce temps en démultipliant la capacité d'un effectif enseignant. Ils ne se substituent pas en totalité à leur version matérielle mais en démultiplient l'audience et l'accès : faire et refaire un geste, évoluer et accomplir des taches dans un milieu hostile, faire ses premiers pas sur un patient virtuel, etc.

Au delà du milieu médical, transformé grâce à ces technologies, tous les domaines d'activités sont concernés et les usages nombreux. Imaginez les !

Préparation

Que faut-il apporter dans sa valise ?
Une liste est disponible en général à la maternité. Globalement, on recommande d'apporter les éléments suivants.

Documents administratifs :

  • Carte vitale et /ou attestation d'ouverture de droits à la sécurité sociale
  • Livret de famille
  • Attestation de reconnaissance anticipée éventuelle
  • Pour les patientes mariées, de nationalités étrangères, un acte de mariage traduit en français

Pour la femme :

  • Un grand T-Shirt en coton
  • Une paire de chaussettes
  • Un brumisateur
  • Médicaments personnels habituels
  • Vos affaires personnelles de toilette
  • Un peignoir et des chaussons
  • Un oreiller ou un coussin d'allaitement
  • Deux soutiens-gorge d'allaitement
  • Papier et crayon
  • Mouchoirs en papier
  • Montre ou réveil

Pour le bébé :

  • Quatre à six brassières ou body en coton
  • Quatre à six pyjamas
  • Deux brassières chaudes ou gilets
  • Deux ou trois paires de chaussettes ou chaussons
  • Trois à quatre serviettes de toilette

Combien de temps reste-t-on à la maternité ?
Pour un accouchement par voie basse vous restez environ 3 jours a la maternité. Pour une césarienne vous restez environ 5 jours à la maternité

Est-ce que le papa peut assister à l'accouchement ?
Vous pouvez être accompagné d'une personne tout au long du travail et de l'accouchement. Sa présence lors des examens/actes/accouchement est laissé à votre appréciation.

Est-ce que le papa peut assister à la césarienne ?
Cela dépend de la politique de la maternité. Certaines laissent le papa assister en cas de césarienne programmée, d'autres en cas d'urgence relative. Renseignez-vous auprès des professionnels et discutez-en avec votre conjoint.

Perte des eaux

Que faire si je perds un peu de liquide ?
Vous devez vous rendre à la maternité. La sage-femme s'assurera qu'il s'agit bien du liquide amniotique. Si c'est le cas, vous êtes hospitalisée, et vous risquez de vous mettre spontanément en travail dans les heures/ jours qui suivent. L'équipe médicale surveille notamment les marqueurs de l'infection et si la tolérance du bébé...?

De quelle couleur est le liquide ?
Le liquide est clair, transparent comme de l'eau. Il peut être un peu rosé, ce qui signifie que le col saigne un peu en se modifiant. Il peut également être vert, ce qui signifie que le bébé a émis ses premières selles (le méconium) dans l'utérus.

Peut-on avoir un doute sur la perte des eaux ?
Lorsque la rupture de la poche des eaux est franche et complète, il n'y a généralement pas de doute. Mais il peut s'agir dune fissuration, et dans ce cas le liquide coule en petites quantités de manière intermittente. En cas de doute vous pouvez vous rendre à la maternité.

Est-ce que je peux ne pas me rendre compte que la poche des eaux s'est rompue ? La rupture de la poche des eaux n'est pas forcément franche ?
Si elle s'est rompue franchement il n'y a pas de doute possible. Mais si elle s'est fissurée, elle peut être confondue avec des fuites urinaires ou des pertes vaginales. En cas d'écoulement récidivant inhabituel, en dehors d'efforts physiques, vous pouvez aller consulter à la maternité.

Après la rupture de la poche des eaux le liquide va continuer de couler ?
Le liquide va continuer de couler jusqu'à l'accouchement mais le plus souvent de façon intermittente.

Après rupture de la poche des eaux le bébé ne manque pas de liquide ?
Après la rupture de la poche des eaux la quantité de liquide amniotique est diminuée pouvant aller jusqu'à l'anamnios (terme médical désignant l'absence de liquide amniotique). A terme, cela n'est généralement pas problématique pour le fœtus car cette situation ne dure pas longtemps (quelques heures à quelques jours).

Je suis porteuse du streptocoque B , qu'est-ce que cela entraine ?
C'est un germe vaginal porté par environ 10% des femmes. C'est un des germes les plus fréquemment impliqués dans les infections du bébé à la naissance. C'est pourquoi on le dépiste systématiquement : en cas de rupture de la poche des eaux (le bébé n'étant plus protégé des germes) on attendra moins longtemps que vous vous mettiez en travail et on sera amené à vous donner des antibiotiques.

La rupture de la poche des eaux veut dire qu'on est en travail ?
La rupture peut avoir lieu avant le travail ; en général les contractions vont commencer à apparaitre, et la femme va se mettre en travail probablement dans les heures qui suivent la rupture.

Peut-on rompre la poche des eaux artificiellement pendant le travail ??
Oui on peut être amené à rompre la poche artificiellement pendant le travail ; en effet le liquide amniotique contient des substances qui aident le col à se modifier et donc à se dilater plus vite. La rupture permet également à la tête du bébé d'appuyer plus sur le col.

Le travail

Quand partir à la maternité ?
On conseille pour un premier bébé de partir à la maternité au bout de 2h de contractions douloureuses ET régulières toutes les 5 minutes. Il faut aussi aller à la maternité en cas de pertes de liquide amniotique, en cas de saignements par le vagin et en cas de diminution des mouvements du fœtus.

Combien de temps dure le travail ?
Il n'existe pas de chiffre fixe. Le travail dure en général plusieurs heures, et il est plus long pour un premier bébé.

Que regarde la sage-femme lors du toucher vaginal ?
Elle apprécie cliniquement l'état du col c'est-à-dire sa position (postérieur ou antérieur), sa consistance (dur ou mou), sa longueur (long, court, effacé) et sa dilatation (un doigt, deux doigts, 3cm…)
Elle juge également à quelle hauteur se trouve la tête du bébé (tête haute et mobile, ou qui appuie plus ou moins fortement sur le col) et dans quelle position celle si se trouve ( si le bébé regarde vers le bas ou le haut…)

A quoi sert le monitoring fœtal ?
Le monitoring fœtal permet de visualiser en direct deux critères : la présence de contraction et la fréquence du cœur du bébé.
Il permet d'apprécier le bien être du bébé, de voir comment celui-ci réagit aux contractions, à la rupture de la poche des eaux etc. Il permet à l'équipe de prendre les décisions adéquates : augmenter les contractions si elles ne sont pas assez nombreuses, ou intervenir si l'état du bébé se dégrade.

Est-ce que le bébé continue de bouger pendant le travail ?
Oui il continu de bouger. Avec l'arrivée des contractions vous pouvez être moins attentives à ses mouvements.

Comment se modifie le col ? Peut-on le sentir se modifier ?
Le col sous l'effet des contractions va s'« avancer » (passer de très postérieur à antérieur), se ramollir, se raccourcir et enfin se dilater.

En combien de temps se modifie le col ?
Cette durée est variable. En effet le col peut déjà se modifier en fin de grossesse ou au contraire seulement en début de travail.
Le facteur essentiel reste la présence de contractions, ce sont elles seules qui permettent au col de se modifier.

A partir de quelle modification peut-on dire que le travail a commencé ?
Le travail commence lorsqu'on objective des contractions régulières qui modifient le col.

Dans quelles circonstances utilise-t-on de l'ocytocine ?
L'ocytocine est une hormone naturellement produite par la femme, que l'on utilise beaucoup en obstétrique.
On utilise de l'ocytocine pour augmenter le nombre de contractions et les intensifier, par exemple en cas de stagnation de la dilatation lors du travail, ou pour déclencher le travail.
Puisque l'ocytocine permet à l'utérus de se contracter, on l'utilise facilement après l'accouchement pour prévenir les hémorragies.

Est-ce qu'on est obligé d'avoir de l'ocytocine ?
Si lors du travail les contractions sont suffisantes et la dilatation régulière il n'y a pas d'indications à recevoir de l'ocytocine.
Après l'accouchement, les protocoles médicaux autorisent très facilement et quasi systématiquement l'utilisation d'un tel médicament aux vues de son efficacité dans la prévention des hémorragies.

Comment aider le bébé à descendre dans le bassin ?
Ce sont les contractions qui permettent, tout comme la dilatation du col, au bébé de correctement descendre dans le bassin. C'est pourquoi la sage-femme évalue constamment au cours du travail la dynamique des contractions (fréquence, intensité…) et intervient si celle-ci n'est pas optimale (rupture poche des eaux, ocytocine…)
On peut également vous positionner de manière à ouvrir les dimensions du bassins (en position assise, positon sur le côté, etc…)

Est-on obligé d'accoucher en position gynécologique ?
Cela dépend de la maternité ou vous êtes et de la sage-femme qui vous accouche.

Est-ce qu'on peut avoir mal au coccyx pendant et après l'accouchement ?
Il arrive que des femmes aient mal au coccyx après l'accouchement (celui-ci se déplace en effet pour faciliter le passage du bébé)
On pourra être amené à vous pratiquer des séances de kinésithérapie.

Qu'est-ce que le bouchon muqueux ?
Le bouchon muqueux est constitué des glaires qui tapissent l'intérieur du col lors de la grossesse.

Si je perds le bouchon muqueux cela veut-il dire que je suis en travail ? Dois-je venir à la maternité ?
La perte du bouchon muqueux signifie que le col est en train de se modifier. Mais il n'est pas un signe du travail.
Certaines femmes perdent le bouchon muqueux plusieurs jours avant, d'autres en début de travail, d'autres pendant le travail.

Y a-t-il des techniques que l'on peut utiliser pour accélérer le début du travail ?
Oui, on peut accélérer le début du travail par des moyens médicamenteux, notamment avec une perfusion d'ocytocine.

Y a-t-il des moyens de faire passer la douleur des contractions ?
Il existe des moyens de soulager les douleurs tels que le repos, le bain chaud, la relaxation, des exercices de respiration.
Il est important de ne pas se crisper lors de la contraction et d'essayer de se « détendre » un maximum.

Comment savoir si ce sont des contractions de travail ?
Les contractions de travail sont régulières et douloureuses et agissent dur le col. Le col se modifie en devenant de plus en plus court, en s'assouplissant et en se dilatant.
Si ça n'est pas le cas, il y a peu de chance pour que vous soyez en travail (mais peut-être en début de travail ?)
En cas de contractions, il faut donc attendre que celles-ci s'intensifient et se régularisent avant de pouvoir parler de contractions de travail.

La douleur peut aussi être ressentie ailleurs dans le corps ?
Les contractions sont ressenties dans le ventre, mais aussi dans les reins. Elles sont décrites comme des très fortes douleurs de règles.

Qu'est ce qu'un faux travail ?
Un faux travail se définit par la présence de contractions (qui peuvent être douloureuses) mais qui n'agissent pas sur le col, et qui vont disparaitre en quelques heures. Elles peuvent toutefois durer longtemps et on peut le confondre avec le début du travail. C'est la non dilatation du col et l'espacement puis la disparition des contractions qui permettent de d'affirmer le diagnostic.

Comment savoir si ce sont des contractions ou le bébé qui bouge énormément ?
Les contractions concernent tout le ventre. Il devient dur partout, alors que les mouvements du bébé sont localisés à un endroit précis.

La délivrance

Quand partir à la maternité ?
On conseille pour un premier bébé de partir à la maternité au bout de 2h de contractions douloureuses ET régulières toutes les 5 minutes. Il faut aussi aller à la maternité en cas de pertes de liquide amniotique, en cas de saignements par le vagin et en cas de diminution des mouvements du fœtus.

Qu'est-ce que la délivrance ?
La délivrance correspond à l'expulsion après l'accouchement du placenta et des membranes qui constituaient la poche des eaux.

Quand a-t-elle lieu ?
Elle a lieu après l'accouchement, en général on n'attend pas plus d'une demi-heure.

Est-ce que la délivrance est douloureuse ?
Non elle n'est pas douloureuse car le placenta est bien plus petit que la tête du bébé.

Qu'est ce qu'une hémorragie de la délivrance ?
C'est lorsque les saignements après l'accouchement sont plus importants que la normale. Elle peut être due à un utérus qui se contracte mal, ou si un morceau de placenta est resté dans l'utérus.

Episiotomie

Qu'est ce qu'une épisiotomie ?
L'épisiotomie est une incision du périnée effectuée lors de l'accouchement pour libérer les tissus en tension et prévenir une déchirure de l'anus.

L'épisiotomie est-elle obligatoire ?
L'épisiotomie n'est pas obligatoire. Elle est réalisée sur indications.

Pourquoi fait-on une épisiotomie ?
Le but principal de l'épisiotomie est de protéger le périnée de déchirures spontanées qui, non contrôlées peuvent être plus grave. En effet l'épisiotomie se fait à distance des zones où se situent les sphincters qui ne sont donc pas lésés.
Il existe des situations où elle sera plus fréquemment réalisée : bébé « trop gros », anomalies du rythme cardiaque fœtal nécessitant une naissance rapide, extraction instrumentale (forceps), périnée fragile qui risque de se déchirer.
On ne peut pas savoir à l'avance si on aura une épisiotomie, c'est la sage-femme ou le médecin qui décidera au moment où la tête du bébé appuiera sur le périnée.

Est-ce que l'épisiotomie fait mal ?
Elle est réalisée au dernier moment de l'accouchement, lorsque la tête du bébé appuie et distend le périnée. La zone sectionnée est très fine et même en l'absence de péridurale le geste est peu douloureux. Lorsqu'une anesthésie péridurale est posée le geste n'est pas douloureux.
Lors du séjour en suites de couches, la cicatrice peut être douloureuse les premiers jours, mais calmée par des antalgiques et l'application de glace par exemple.

Déclenchement

Qu'est-ce qu'un déclenchement ?
C'est lorsque l'équipe décide pour des raisons médicales de provoquer l'accouchement.
Le travail n'est donc pas spontané mais déclenché.

Quelles sont les raisons qui peuvent amener l'équipe médicale a déclencher le travail ?
Plusieurs raisons médicales peuvent amener l'équipe à déclencher le travail : terme dépassé, rupture prolongée de la poche des eaux, diabète, grossesse géméllaire…

Qu'est-ce qu'un col favorable ?
C'est un col qui est suffisamment modifié pour être déclenché.
Si le col n'est pas suffisamment modifié, on procèdera tout d'abord à une maturation (même si on parle la aussi par extension de « déclenchement »)

Quelle est la différence entre les différents médicaments pour déclencher ? (bande, gel, comprimé) ?
Ils diffèrent par la nature du produit utilisé, par le dosage et la méthode d'administration.
Les méthodes de déclenchement diffèrent d'une maternité à l'autre.

Est-ce qu'un déclenchement prend plus de temps et est plus douloureux qu'un accouchement naturel ?
Même si il n'existe pas de règles strictes, tout dépend de l'état du col au départ.
Le déclenchement peut prendre plusieurs heures, voire quelques jours.

Pourquoi déclencher lorsqu'on dépasse le terme, et ne pas attendre plus longtemps ?
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les bébés qui dépassent le terme sont plus fragiles.
En effet passé le terme les réserves placentaires (et donc celles du bébé) diminuent, il y a moins d'apport.
C'est pour cela qu'on installe une surveillance rapprochée une fois le terme atteint : rythme, contrôle de la quantité de liquide etc.
Si vous ne vous êtes pas mis en travail on préfère ne pas attendre trop longtemps (ce qui exposerait le bébé à plus de risques) et déclencher.

Y a-t-il plus de risque de césarienne si le bébé se présente par le siège ?
Effectivement, il y a plus de césarienne si l'enfant se présente par le siège.
Certaines maternités font des césariennes systématiques, d'autres autorisent l'accouchement par voie basse si plusieurs critères sont respectés (dimension de la tête du bébé.)
Lors du travail, les équipes médicales sont moins permissives que pour une présentation de la tête, et aura recours à la césarienne plus facilement.

Césarienne

La césarienne se fait forcément par anesthésie générale ?
Elle est le plus souvent faite sous anesthésie locorégionale : soit par péridurale qui est prolongée si la césarienne a lieu pendant le travail soit par rachianesthésie si la césarienne est programmée. La femme est donc consciente pendant l'opération et on pourra lui montrer son enfant si son état de sante le lui permet. L'anesthésie générale n'est pratiquée que dans de rares cas d'urgence vitale absolue.

Lors d'une césarienne, où se fait l'incision ?
Elle se fait de manière horizontale au-dessus du pubis.

L'hospitalisation est plus longue après une césarienne qu'après un accouchement par voie basse ?
C'est vrai, le temps d'hospitalisation pour une césarienne est d'environ cinq jours, contre deux ou trois pour un accouchement par voie basse.

Si j'ai une césarienne, est ce que j'aurai forcément une césarienne pour la prochaine grossesse ?
On vérifiera à l'aide d'une radiographie les dimensions de votre bassin. Si celui-ci n'est pas trop petit et que d'autres facteurs n'interviennent pas, l'équipe peut décider d'un accouchement par voie basse.

Juste après la naissance

Combien de temps garde-t-on bébé contre le ventre après la naissance ?
En général si le bébé va bien à la naissance il vous est mis sur le ventre pendant que la sage-femme ou le médecin s'occupe de la délivrance.
Il peut ensuite rester plusieurs minutes, à condition qu'il ne se refroidisse pas et qu'on le surveille.

Est-ce que les bébés sont lavés après l'accouchement ?
Non,on ne lave plus systématiquement les bébés à la naissance ; en effet les nouveau-nés sont très sujet aux refroidissements et le bain accentue ce phénomène.

Tous les bébés sont-ils aspirés à la naissance ?
Cela dépend de son état de santé, et si des prélèvements doivent être effectués.

Pourquoi donne-t-on de la vitamine K à tous les bébés ?
C'est pour prévenir la maladie hémorragique du nouveau-né qui survient les premiers jours de vie et qui sont très graves.

Qu'est-ce que le score d'Apgar ?
Le score d'apgar additionne les notes attribuées à 5 critères (fréquence cardiaque, respiration, coloration, tonus, réactivité) que l'on évalue chez l'enfant à 1,5 et 10 min de vie. Il permet d'apprécier la bonne adaptation du bébé à la vie extra-utérine, et d'intervenir en cas de problème.

Qu'est-ce que le test de Guthrie ?
C'est une prise de sang que l'on effectue au 3ème jour de vie du bébé. Il permet de diagnostiquer des maladies dites métaboliques, telles que la phénylcétonurie, la mucoviscidose, l'hypothyroïdie congénitale, l'hyperplasie congénitale des surrénales, et en fonction des origines la drépanocytose.
On dépiste ces maladies bien que rares car des prises en charge adaptées existent à condition de diagnostiquer suffisamment tôt la maladie.

Quels autres tests de dépistage sont systématiquement proposés à la naissance ?
Lors de l'examen du bébé, le pédiatre ou la sage-femme s'assurera que le bébé suit des yeux une cible.
Il existe dans certaines maternités des dispositifs pour tester l'ouïe du bébé.

Est-ce qu'on commence la vaccination du bébé dès le séjour a la maternité ?
La vaccination ne commence pas avant le 1er mois de vie.

Quand a lieu le retour de couches ?
Le retour de couches peut avoir lieu 3 semaines après l'accouchement. En général, il a plutôt lieu 6 semaines après.

Peut-on avoir un retour de couches alors qu'on allaite ?
L'allaitement bloque l'ovulation à condition que l'allaitement maternel soit exclusif (pas de biberons introduits) nuit et jour avec un rytme minimum de 6 tétées "efficaces" (durée supérieure a 10 minutes) par 24heures (nuit et jours). Il ne doit jamais se passer plus de 6 heures entre 2 tétées.
Si un des critères n'est pas respecté, le retour de couches peut avoir lieu.

Peut-on être de nouveau enceinte sans avoir eu de retour de couches ?
Le retour de couches signifie qu'il y a eu une ovulation 14 jours avant. Or on ne sent rend pas compte de cette ovulation.
S'il y a un rapport non protégé (préservatif, contraception autre) à cette période il y a donc un risque de grossesse.
Et par conséquent, il y a un risque d'être de nouveau en amenorrhée et de ne pas avoir de retour de couches.

Allaitement

Est-ce que l'allaitement est douloureux ?
La succion du bébé peut surprendre et être un peu désagréable au début.
Il est très important de bien se positionner afin d'éviter les maux de dos, et bien positionner le bébé afin d'éviter les crevasses qui elles sont très douloureuses.

Quand est ce qu'on commence à faire du lait ?
Juste après l'accouchement, le cerveau va ordonner la mise en place de la lactation.
Les premiers jours c'est du colostrum qui est fabriqué, puis survient la montée laiteuse.

Si on met le bébé au sein après la naissance, il ne risque pas d'avoir faim ?
La mise au sein en salle de naissance est avant tout un temps pour se retrouver avec le bébé. On la qualifie de « tétée de bienvenue » car même si la production de colostrum a débuté, la lactation se met en place dans les heures qui suivent.
C'est pour cela que cette tétée est possible même si vous ne souhaitez pas allaiter par la suite.
C'est pour cela que si le bébé est « fragile » : trop petit, assez gros etc… on peut être facilement amené a le compléter avec un biberon en salle de naissances.

Comment varie le poids de bébé après la naissance ?
Le bébé va perdre du poids les premiers jours de vie, du fait de la déshydratation liée à son nouvel environnement.
Cette perte de poids est physiologique et surveillée par les professionnels.

Quand a lieu la monté de lait ? Quels sont les signes et quels sont les moyens de soulager ?
La montée de lait survient classiquement le 2ème jour après l'accouchement.
Elle se manifeste par un gonflement parfois important des seins qui peuvent être assez sensibles, et une forte sensation de chaleur, voire de la fièvre.
On recommande de bander les seins, de boire énormément d'eau et de mettre très régulièrement le bébé au sein.




Cette expérience 3D a reçu de nombreux soutiens médias et est sponsorisée par :